Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/usep42/www/config/ecran_securite.php on line 306
Le sport à l'école et le sport scolaire - USEP 42

Le sport à l’école et le sport scolaire

Rapport parlementaire
jeudi 1er mars 2012
par  usep42

Le député de l’Hérault Robert LECOU, Missionné par le Président de la République, a pu mener une réflexion approfondie sur le sport scolaire.

Il s’agissait d’une « mission d’évaluation et de propositions sur le sport à l’école ». Prenant appui sur un état des lieux aussi objectif que possible, enrichi par des « échanges nourris avec les différentes parties prenantes (État, corps professoral, collectivités locales, mouvement sportif, organisations syndicales, associations, …) » et complété par un regard croisé sur divers systèmes éducatifs européens, le rapport devait aboutir à des propositions opérationnelles portant sur les questions suivantes :

  • Comment améliorer la lisibilité de l’offre sportive à l’école ? Clarifier la fonction, le statut et les objectifs des différents dispositifs existants, de l’école primaire au lycée ?
  • Comment améliorer le maillage et la cohérence de l’offre sportive pour les élèves, ainsi que le développement de passerelles avec le sport civil ?
  • Comment évaluer les effets positifs pour les élèves de ces dispositifs complétant l’enseignement obligatoire de l’éducation physique et sportive ?

Tirées de ce rapport de plus de 130 pages, voici quelques préconisations énoncées concernant directement l’USEP :

Principes généraux

  1. Ériger l’éducation physique et sportive et son prolongement, le sport scolaire, comme une priorité de l’éducation nationale au même titre que la maîtrise de la langue et ajouter une compétence supplémentaire du type « connaître et maîtriser son corps » au socle commun de connaissances et de compétences.
  2. Promouvoir auprès des élèves l’objectif minimal d’une heure par jour (soit sept heures par semaine) d’activité physique sur toute la durée de la scolarité, ce temps incluant l’enseignement de l’éducation physique et sportive, les activités sportives et toute activité physique qui peut être initiée à tout moment de la journée notamment et par exemple à l’occasion des déplacements du domicile à l’école, à la cantine, au stade...
  3. Organiser une campagne de communication et d’information interministérielle sur les vertus du sport et notamment du sport scolaire et transformer la journée du sport scolaire en une « fête du sport » rassemblant, chaque année, le premier mercredi d’octobre, élèves, parents, enseignants et partenaires autour des valeurs du sport et de ses pratiques.
  4. Reconnaître , pour tous les publics, les apports du sport scolaire dans le cadre du diplôme national du brevet et du baccalauréat.

Pour le premier degré

  1. Repenser les rythmes des élèves du premier degré à propos desquels les avis convergent pour diagnostiquer un emploi du temps trop contraint dans le cadre des huit demi-journées de la semaine et de l’organisation des vacances scolaires, et dégager du temps notamment pour favoriser l’activité physique.
  2. Renforcer la formation universitaire comme la formation professionnelle initiale et continue en éducation physique et sportive des professeurs des écoles (notamment en ce qui concerne les activités physiques à encadrement renforcé comme la natation ou l’escalade) pour leur permettre de mieux assurer cet enseignement et de travailler efficacement en partenariat avec quelque intervenant extérieur que ce soit.
  3. Flécher le budget octroyé à l’ USEP à travers la convention pluriannuelle d’objectifs, la détermination des critères d’affectation pouvant s’opérer à travers des travaux réunissant tous les partenaires au sein de la ligue de l’enseignement, instance fédérale nationale de l’USEP.
  4. Inciter fortement toutes les écoles publiques à s’affilier à l’association départementale de l’USEP, les écoles privées étant encouragées de la même façon à s’affilier à l’ UGSEL, et inscrire le travail en partenariat avec les fédérations du sport scolaire dans les missions obligées des conseillers pédagogiques de circonscription en éducation physique et sportive.
  5. Confier, dans chaque département, à un inspecteur de l’éducation nationale chargé d’une circonscription du premier degré, le pilotage, la coordination et le suivi de l’éducation physique et sportive et du sport scolaire, la gestion de l’équipe EPS et les relations avec l’USEP, à charge pour lui d’en rendre compte annuellement au directeur académique des services de l’éducation nationale.

Documents joints

rapport Lecou
rapport Lecou

Commentaires  (fermé)